Portail Environnement-Santé


UV : pas de limite sûre d’exposition aux radiations des bancs solaires

Date: 12/12/2016 11:00

Fin novembre, la Commission Européenne et son Comité Scientifique sur la Santé, l’Environnement et les Risques Emergents (SCHEER) ont publié leur rapport final sur les effets biologiques des radiations ultraviolettes par rapport à la santé et plus particulièrement les bancs solaires à but cosmétique.

Les Radiations Ultraviolettes (UV), ce compris celles émises par les bancs solaires, sont considérées comme cancérigène avéré (Cat. 1).

En se basant sur les preuves scientifiques existantes, le SCHEER a conclu que l’exposition aux UV des bancs solaires est :

  • Fortement associée au mélanome cutané et au carcinome épidermoïde, en particulier lorsque la première exposition a lieu à un jeune âge ;
  • Modérément associée avec le carcinome basocellulaire et le mélanome oculaire ;
  • Responsable d’une proportion significative des cas de cancer de la peau, à la fois mélanome et non mélanome, associés à un mélanome précoce.

Le SCHEER conclut également qu’il n’y a pas de limite sûre pour l’exposition aux rayons UV provenant des bancs solaire étant donné qu’il n’y a pas de seuil d’exposition ni de dose UV pour l’induction du cancer de la peau.

 

Plus d’informations :

Lire l'opinion du SCHEER (en anglais)

Lire le résumé (en anglais)

Lire « Les rayonnements ultraviolets : des amis très douteux… »

Retour à la liste des actualités