Portail Environnement-Santé Wallonie
Portail Environnement-Santé

Une définition européenne des perturbateurs endocriniens : c’est fait !

Date: 19/01/2018 15:10

Le 13 décembre dernier, les Etats membres de l’Union Européenne ont validé la nouvelle proposition de définition de la Commission Européenne.

Pour rappel, une première proposition avait été adoptée par la Commission Européenne, mais avait été bloquée par le Parlement Européen en octobre 2017.

Les critères approuvés restent basés sur la définition de l’OMS et permettent d’identifier des perturbateurs endocriniens avérés ou présumés.

Ils sont au nombre de trois :

  1. L’apparition d’effets indésirables,
  2. Un mode d’action de type endocrinien,
  3. La preuve que l’effet indésirable est la conséquence du mode d’action de type endocrinien.

Le niveau de preuve requis reste donc très élevé : il est difficile, à l’heure actuelle, de prouver scientifiquement qu’un certain mode d’action est la cause d’un (ou de plusieurs) effet(s) indésirable(s).

Après le vote au niveau de la Commission Européenne, le texte doit maintenant être approuvé par le Conseil et le Parlement Européens, ce qui semble probable : la clause qui avait fait l’objet de débat dans la version précédente du texte a été retirée de la proposition.

Rappelons enfin que cette définition ne concerne, pour l’instant, que les pesticides. Elle vise à permettre le retrait du marché de toute substance identifiée comme perturbateur endocrinien.

 

Plus d’informations :

Lire notre dossier sur les perturbateurs endocriniens

Retour à la liste des actualités