Portail Environnement-Santé


Polluants climatiques à courte durée de vie et santé : nouveau rapport de l’OMS

Date: 05/11/2015 12:51

Les polluants climatiques à courte durée (SLCPs) de vie sont des agents à durée de vie relativement courte dans l’atmosphère, de quelques jours à quelques décennies. Les principaux SLCPs sont le noir de carbone, l’ozone et le méthane. En participant de manière conséquente au réchauffement climatique, ces polluants contribuent de manière significative à plus de 7 millions de décès prématurés chaque année en lien avec la pollution atmosphérique. Ils ont également un impact la qualité de la nourriture et de l’eau. 

Dans son nouveau rapport, l’OMS a procédé à des recommandations, après avoir évalué plus de 20 mesures ayant un coût abordable, sur base de trois critères :

  1. La certitude d’un effet positif sur le climat : la diminution des concentrations atmosphériques de ces polluants favorisera un ralentissement du réchauffement du climat. 
  2. La forte probabilité d’un effet positif sur la santé : la diminution des concentrations atmosphériques de ces polluants réduira d’autant l’exposition de la population à des facteurs de risque auxquels sont associés de fortes charges de morbidité (exemple pollution de l’air intérieur et extérieur, sédentarité, accidents de la circulation).
  3. Le potentiel pour réduire le dioxyde de carbone et ainsi prévenir le changement climatique à long terme

Quatre interventions ont obtenu une appréciation « moyenne » à « élevée » dans les trois catégories :

  1. Réduire les émissions des véhicules.
  2. Investir dans les transports rapides (bus et train) et développer les réseaux cyclables et piétonniers.
  3. Offrir des solutions plus propres et plus efficaces pour le chauffage et la cuisson.
  4. Encourager la consommation d’aliments d’origine végétale.

Selon l’OMS, l’application de ces mesures entraînerait des effets positifs visibles immédiatement au niveau local, et pourrait permettre, au niveau mondial, d’ici 2030, de réduire de plusieurs millions le nombre de décès annuels liés à la pollution.  

 

Lisez le communiqué de presse de l’OMS

Retrouvez le rapport complet le l’OMS(en anglais) ici

Pour en savoir plus sur les polluants atmosphériques, rendez-vous sur notre fiche thématique

Retour à la liste des actualités