Portail Environnement-Santé


Antibiotiques : l’Allemagne appelle à plus d'efforts

Date: 09/04/2019 11:41

Dans un communiqué de presse et un rapport sortis fin 2018, l’Agence allemande pour l’environnement (UBA) appelle les états membres de l’Union Européenne à mieux faire face aux risques posés par les antibiotiques et la résistance antimicrobienne dans l’environnement.

Les antibiotiques sont des substances hautement actives qui ont pour but d’empêcher la croissance des bactéries et/ou de les tuer. Une fois excrétés par l’homme ou l’animal, ces antibiotiques peuvent se retrouver dans la nature via les eaux usées ou le fumier.

Ce pullulement dans la nature pose problème car elle permet la prolifération de germes antibiorésistants.

Afin d’adresser ce problème, l’UBA recommande d’agir sur sept points, dont notamment :

  • La prévention, en limitant au maximum l’usage d’antibiotiques chez l’homme et l’animal ;
  • La communication, en améliorant la formation et l’information des médecins, pharmaciens, vétérinaires et fermiers ;
  • La recherche, en identifiant les zones d’émissions d’antibiotiques et de bactéries antibiorésistantes, notamment au niveau des stations d’épuration, et l’amélioration des techniques d’épuration ;
  • Le suivi de la contamination des eaux de surface, eaux de baignade et eaux souterraines.

 

En Wallonie, certaines recherches ont déjà été menées par rapport à ces thématiques (voir IMHOTEP et BIODIEN) et un nouveau projet vient d’être lancé (projet Antibiobug du plan ENVIeS).

 

 

Pour plus d’informations :

Lire le communiqué de presse de l’Agence allemande pour l’environnement (en anglais)

Lire le rapport de l’Agence allemande pour l’environnement « Antibiotics and Antibiotic Resistance in the Environment » (en anglais)

Retour à la liste des actualités