Portail Environnement-Santé


Berce du Caucase : admirer, mais pas toucher !

Berce caucase 2_txt_640.jpgLa Berce du Caucase est la reine des ombellifères, superbe et majestueuse du haut de ses trois à quatre mètres, et riche de ses fleurs blanches en ombelles.

Mais quelle reine maléfique !

 

Sous l'action de la lumière, certaines substances chimiques de ses cellules provoquent, en cas de contact, des brûlures de la peau assez douloureuses.

Celles-ci sont trompeuses: au début, on ne sent rien ou pas grand chose; ce n'est que quelques heures plus tard que les douleurs apparaissent.

Le risque est particulièrement pernicieux pour les enfants : ils peuvent être tentés de découper les longues tiges de la Berce et d'en faire des sarbacanes ou des jouets.

Gare aux brûlures à la bouche et aux mains !

 

Cette plante envahissante, apparue en Belgique dans les années 1930, a déjà blessé bien des ouvriers chargés de l'entretien des espaces verts, inconscients qu'une simple tenue en coton ne suffit pas pour les protéger efficacement.

Il convient donc d’éviter tout contact avec la berce, ou, en cas de nécessité, de porter des vêtements couvrants qui protègent bien.

Surtout, il ne faut JAMAIS en manger.

 

Berce caucase 3_txt.jpg

En cas d'exposition malencontreuse, il est conseillé de se laver à l'eau froide savonneuse, de consulter son médecin, et d’éviter le soleil pendant une semaine.

S’il y a apparition de cloques, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Par contre, rendez vous directement aux urgences en cas de brûlure dans les yeux.

 

Les autres Berces, plus petites (mais parfois jusqu'à deux mètres tout de même !), ne sont pas dangereuses.

 

 

Plus d’informations sur la Berce du Caucase sur le portail biodiversité de la Wallonie

Rendez-vous également sur le site brulures.be.