Portail Environnement-Santé


Un gaz radioactif s’invite chez vous

AFCN_ZoneRadon_Ver1_Txt.jpgInodore, incolore, insipide, très volatile, soluble dans l’eau, le radon est un gaz radioactif présent en quantité variable suivant les caractéristiques géologiques du sous-sol, il peut pénétrer dans les bâtiments par différentes voies telles que la cave, les murs ou les canalisations.

 

Le radon est un gaz radioactif formé par désintégration de l’uranium. Sa concentration peut varier d’une région à l’autre et même d’un bâtiment à l’autre.

Depuis le sous-sol, ce gaz peut s’infiltrer dans n’importe quel type d’immeuble.

Il s’introduit dans votre maison par les fissures du sol, les joints de construction, les fissures des murs, les parois des étages, les équipements sanitaires ou encore les approvisionnements d’eau.

Il est possible de le mesurer simplement grâce à un détecteur.

En Belgique, pour des raisons liées à la nature du sous-sol, le sud du pays est plus touché par le radon que le nord.

En Wallonie, les régions les plus exposées se trouvent dans les arrondissements de Verviers, Bastogne et Neufchâteau. Toutefois, les concentrations de radon peuvent aussi être élevées ailleurs sur le territoire. Quelque soit l’endroit où vous habitez, le dosage de ce gaz reste pertinent.

Le manque d’aération, particulièrement pendant la période hivernale, pour préserver la chaleur pendant la saison froide, est une période « critique » durant laquelle la concentration en radon peut considérablement augmenter.