Portail Environnement-Santé


Ventiler : LE bon réflexe

bien ventiler.jpgFacile et pas cher ! Pour se débarrasser des pollutions intérieures, la ventilation est le bon réflexe à adopter. 

Que faire face aux polluants intérieurs?

La réponse tombe sous le sens.

Eviter d’avoir recours à de tous les produits évoqués ci-dessus et, chaque fois que possible, choisir des alternatives sans produits chimiques, plus respectueuses de l’environnement (y compris pour les simples produits d’entretien domestique).

La règle d’or dans toutes les situations est la ventilation régulière des espaces de vie.

A condition d’être pratiquée correctement, cette ventilation permet de renouveler l’air intérieur en quelques minutes et sans déperdition sensible d’énergie.

Paradoxalement (et d’une façon quelque peu contrariante pour les frileux…), elle est surtout recommandée en hiver, cette période où l’on a tendance à se calfeutrer.

Elle s’impose encore plus là où l’on se chauffe au bois dans un pièce de vie.

En effet, cette forme de chauffage si elle repose sur une installation déficiente, peut entraîner l’apparition de particules fines et de suies responsables de rhinites, d’asthme et de sensibilités accrue aux pollens.

Le problème, peu connu, est loin d’être marginal : un foyer sur huit, en Wallonie, a aujourd’hui recours au chauffage au bois à titre principal ou accessoire.

Le conseil sur la ventilation s’impose dans tous les logements, même là où le bois n’est pas utilisé.